SEBL - Société d'Equipement du Bassin Lorrain

logoGE complet long 60

 Publi 2022

 

22 O DE MAISON ROUGE 800x600  

Indépendance économique : réactiver l'Etat-
stratège pour revivifier nos territoires,
le regard d'Olivier de Maison Rouge

 

Docteur en droit, professeur dans plusieurs grandes écoles, diplômé de sciences politiques, avocat d’affaires et spécialiste du droit de l’intelligence économique – dont les analyses font autorité en matière de protection de l’information stratégique et du secret des affaires – Olivier de Maison Rouge est connu pour aborder des thèmes sensibles, comme le droit du renseignement ou les attaques contre le patrimoine immatériel des entreprises. Il vient de publier Gagner la guerre économique (VA Editions, 2022), où il propose des mesures à prendre d'urgence pour faire face à l'incertitude stratégique qui se dessine à nous sur fond de déglobalisation.
Enraciné en Auvergne, attaché à la mise en valeur des territoires et prônant un judicieux équilibre Paris/Province, Olivier de Maison Rouge veut sensibiliser les PME comme les TPE aux attaques dont elles peuvent être l'objet. Dans l’entretien qu’il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, il montre que les entreprises de toute taille sont désormais des cibles potentielles dans une guerre économique qui sévit partout dans l'Hexagone.

Picto pdf Lire la suite ...

     
     
 

 

21 A VOY GILLIS 800x600  

Réindustrialiser la France... Coup de com' ou
véritable dynamique territoriale?

le regard d'Anaïs Voy-Cillis

 

Elle est celle qu’on s’arrache quand on parle d’industrie et surtout… de réindustrialisation. Trentenaire aussi à l’aise dans la recherche universitaire qu'en entreprise, Anaïs Voy-Gillis, est docteur en géographie, mais aussi directrice chez June Partenaire, un cabinet de conseil spécialisé dans la conduite du changement industriel. En 2020, son livre Vers la renaissance industrielle (Éditions Marie B) l’a installée au cœur du débat, alors qu’on découvrait, avec la crise sanitaire, combien la France était devenue dépendante de l’étranger.
Dans l’entretien qu’elle a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, Anaïs Voy-Gillis livre un diagnostic sans concession des forces et des faiblesses de nos territoires confrontés aux défis de la nouvelle révolution industrielle : celle qui sauvera nos emplois tout en participant à l’émergence d’une économie décarbonée. Mais, prévient-elle, cette révolution industrielle passe aussi par une révolution culturelle : convaincre nos concitoyens que non seulement l’industrie n’est pas l’ennemie de l’environnement, mais qu’elle peut contribuer grandement à son amélioration…

Picto pdf  Lire la suite ...

     
     
 

  

Publi 2021