SEBL - Société d'Equipement du Bassin Lorrain

logoGE complet long 60

LES PUBLICATIONS

 

   INTERESTL'intelligence territoriale Grand Est

 

00 T HORY 800x400v2   L’intelligence économique appliquée au territoire
SEBL Grand Est lance INTEREST, une Publication bimestrielle, pour contribuer à la réflexion sur l’identité de la région Grand Est et les grands enjeux géo-économiques auxquels elle est confrontée. Un apport ambitieux pour la stratégie du territoire en matière d’aménagement, de développement économique et d’intelligence territoriale.
  Picto pdf  Lire la suite...

 

Publi 2018

Publi 2019

Publi 2020   

Publi 2021

   PANORAMA - Une vision d'ensemble des projets de SEBL Grand Est
 

pdg panorama 2021

pdg panorama 2020

pdg panorama 2019

   
   REVUE DE PRESSE - Condensé des articles de presse traitant des projets et ambitions de SEBL Grand Est
   
LOGO REVUE DE PRESSE 2020
   

LOGO REVUE DE PRESSE 2019

   
LOGO REVUE DE PRESSE 2018
   

 Publi 2019

 

10 FB HUYGHE 800x400   Plus l'Etat se retire, plus il appartient aux
collectivités de combler la fracture territoriale :
le regard de François-Bernard Huyghe
 

 

Docteur d'Etat en Sciences politiques, universitaire et chercheur, François-Bernard Huyghe s'est fait connaître du grand public en 1987 par son essai devenu un classique : La soft idéologie (Robert Laffont). Il n'a, depuis, jamais quitté le devant de la scène intellectuelle en s'affirmant comme l'un des meilleurs théoriciens et connaisseurs des stratégies d’influence. Son dernier ouvrage, L'art de la guerre idéologique (Editions du Cerf), paru en novembre dernier, traite, entre autres, de la territorialisation des conflits sociaux, à la lumière de la crise des Gilets jaunes.
Nul n'était mieux indiqué que lui pour se pencher, dans un tel contexte, sur la question centrale de l'aménagement de l'espace et de ses défis. Dans l’entretien qu’il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, il plaide pour une implication accrue des collectivités dans un dossier que le pouvoir central a laissé, peu à peu, se déshumaniser, par excès de confiance dans les bienfaits spontanés de la révolution numérique.

  Picto pdf  Lire la suite ...

 

 

09 P CLERC 800x400  

Maitriser la complexité des territoires
pour mieux les developper :
le regard de Philippe Clerc

   

La diversité économique, historique et culturelle d’une région constitue-t-elle un obstacle ou un atout en matière d’aménagement ? Les territoires sont-ils égaux face à la mondialisation et les mêmes recettes de développement doivent-elles être appliquées uniformément ? La prospective est-elle la clé d’une stratégie gagnante à l’heure où trop d’acteurs se contentent de réagir quand il faudrait agir ?
Nul ne pouvait mieux répondre à ces questions que Philippe Clerc, conseiller expert en intelligence économique et prospective à CCI France, mais aussi président de l’Association internationale francophone d’Intelligence économique, fonction qui lui confère une connaissance poussée des expériences étrangères menées dans ce domaine. Dans l’entretien qu’il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, il revient aussi sur un aspect développé par son dernier livre (L’intelligence économique du futur, chez Iste Editions) : celui des sphères d’influence. Un sujet central pour le Grand Est dont le rayonnement ne s’arrête pas aux frontières de l'Hexagone.

   Picto pdf  Lire la suite ...

 

 

08 C ROCHET 800x400  

Des villes intelligentes pour réunir les
territoires et non les diviser :
le regard de Claude Rochet

 

Si, comme beaucoup le pensent, le quatrième âge de l’économie (après celui de l’agriculture, de l’industrie puis de l’information) sera écologique, autant dire qu’il sera celui des aménageurs. Ceux dont la fonction, suivant la définition que donne l’Onu de l’économie verte, consiste à "entraîner une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie de ressources". D’où les réflexions qui se multiplient autour du concept de Smart city, cette ville censée relever la plupart des défis auxquels sont confrontés nos territoires.
Pour en parler, nul n’était mieux indiqué que Claude Rochet, spécialiste mondialement reconnu des systèmes d’information, dont le dernier essai, Les villes intelligentes, réalité ou fiction ?, publié chez Iste Editions, répond en termes simples à la question complexe du lien social. Dans l’entretien qu’il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, il défend l’idée qu’un aménagement réussi est celui qui parvient à marier le capital immatériel d’un territoire aux exigences technologiques du futur.

   Picto pdf  Lire la suite ...

 

  

07 J FOURQUET 800x400    Les aménageurs territoriaux
en première ligne face au coût de la mobilité :
le regard de Jérôme Fourquet
 

 

Confrontés à la crise de l’Etat-providence et à la fragmentation d’une société française en manque de valeurs communes, les territoires peuvent-ils faire émerger de nouvelles solidarités ? Sont-ils touchés, au contraire, par les mêmes divisions que le tissu national, avec leurs grandes métropoles à l’aise dans la mondialisation, et leurs périphéries en voie de sécession morale?
Nul ne pouvait mieux répondre à cette question que Jérôme Fourquet dont l’essai, L’archipel français, naissance d’une nation multiple et divisée (Seuil, mars 2019), s’est imposé, en quelques semaines, au coeur du débat d’idées. Dans l'entretien qu’il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, Jérôme Fourquet, directeur à l’institut de sondage Ifop et politologue acéré autant que réputé, insiste sur ce qui constitue l’un des éléments déclencheurs du mouvement des ‘‘Gilets jaunes’’ : le coût croissant de la mobilité. Un problème brûlant pour la résolution duquel il propose des pistes. Tout en voyant dans les aménageurs territoriaux de possibles médiateurs.

   Picto pdf  Lire la suite ...

 

 

06 R PAUTRAT 800x400  

Territorialiser les projets
pour renouer avec la croissance :
le regard de Rémy Pautrat

 

 

Et si l’intelligence territoriale était la clé permettant à nos entreprises de conquérir de nouveaux marchés ? Pour avoir trop longtemps négligé de partir du local pour affronter la mondialisation, la France a pris du retard par rapport à beaucoup de ses concurrents qui, eux, misent à fond, et depuis longtemps, sur leurs pôles d’excellence régionaux pour s’imposer dans la guerre économique. En cause, notamment : un partage trop timide de l’information économique stratégique entre l’administration centrale et les acteurs locaux, en particulier les PME.
Dans l'entretien qu’il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, le préfet Rémy Pautrat, pionnier historique de l’Intelligence territoriale, démontre, exemples à l’appui, que ce retard français est loin d’être une fatalité. De l’Essonne au Nord-Pas de Calais en passant par la Basse-Normandie, le bilan de son action plaide pour sa méthode : un fort partenariat structurel entre sphère publique et acteurs locaux privés, générateur de projets et d'emplois.

   Picto pdf  Lire la suite ...

  

 

Publi 2019   Publi 2020

 Publi 2020

 

 

 

15 H STROHL 800x600  

Enracinement territorial, lien social et
gastronomie : le regard d'Hélène Strohl

 

Si Interest a choisi de donner la parole à Hélène Strohl en cette veille de fêtes assombrie par la crise sanitaire et son cortège de restrictions, c’est que son œuvre – et sa vie même – campent aux antipodes de la morosité ambiante.

Inspecteur général honoraire des Affaires sociales, connaisseuse sans faille des dynamiques économiques de nos territoires, cette énarque atypique n’a jamais perdu de vue l’imaginaire qui les irrigue. Passionnée d’histoire – son premier métier –, cette Alsacienne enracinée est aussi une cuisinière hors pair qui, tout en régalant ses amis et en faisant partager ses recettes au grand public, ne cesse de réfléchir à l’importance du lien social sous toutes ses formes, la bonne chère n’étant pas le moindre.

C’est dire combien est originale sa vision de l’intelligence territoriale, qu’elle a pratiquée comme technicienne avant d’en parler comme esthète. Puisse cet entretien faire comprendre à ceux qui en douteraient encore que le métier d’aménageur est aussi une affaire de (bon) goût !

Picto pdf   Lire la suite ...

  LE GRAND ENTRETIEN HELENE STROHL    icone video  Ecouter le Potcast ...
     
 

 

14 P DEVILLIER 800x600  

La mémoire collective au coeur de la créativité
territoriale : le regard de Philippe de Villiers

 

Président du Conseil général de la Vendée durant 22 ans, créateur, en 1978, de la cinéscénie du Puy du Fou (près de 400 000 spectateurs chaque été) et du Grand parc qui attire plus de 2 millions de visiteurs en six mois d’ouverture annuelle, Philippe de Villiers a accumulé une expérience hors pair et mondialement reconnue de gestionnaire local et de créateur d’entreprise.
Mais sa gestion n’est pas celle qu’on enseigne dans les écoles de commerce. Elle se fonde à la fois sur la mémoire et l’intuition, comme il l’explique dans l'entretien exclusif qu'il a bien voulu accorder à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est.
Aux chefs d’entreprise qui, dit-il, exercent le plus beau métier du monde quand ils associent la création de valeur ajoutée au "service du bien commun", il adresse ce message auquel tous les aménageurs territoriaux devraient souscrire : "l’amour du produit ne se sépare pas de l’amour du lieu". Ce lieu qui "fait lien" comme le résumait ici même, en décembre 2018, le grand sociologue Michel Maffesoli.

Picto pdf   Lire la suite ...

  LE GRAND ENTRETIEN PHILIPPE DEVILLIERS    
  
   icone video  Ecouter le Potcast ...

 

 

 

13 J ROTTNER 800x400  

L'aménagement du territoire au
coeur de la reconquête économique :
le regard de Jean Rottner sur la sorite de crise

  

Comment reconstruire après l'ouragan ? Sur quelle maîtrise d'ouvrage s'appuyer ? Dans l'entretien qu'il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, Jean Rottner a accepté de répondre sans tabou à cette double question, vitale pour l'avenir de nos territoires, en la déclinant sous ses nombreux aspects.
C'est que, présent 24 heures sur 24, trois mois durant, sur tous les fronts du Covid-19, le chef de l'exécutif régional n'est pas seulement l'homme qui possède la meilleure vue d'ensemble de la catastrophe sanitaire et de ses conséquences humaines, parfois très violentes.
C'est aussi et surtout un passionné d'action pour qui la fatalité n'existe pas. Derrière tout drame, doit se profiler une solution.
Les pistes qu'il propose reviennent souvent sur le rôle des aménageurs et en particulier sur l'expertise de SEBL Grand Est, pour piloter l'effort d'investissement consenti par la Région en l'orientant au plus près des besoins locaux.
Cette mission de salut public, garante du maintien de l'emploi, SEBL Grand Est ne s'y dérobera pas!

Picto pdf   Lire la suite ...

 

 

 

12 X GUILHOU 800x400  

Pandémie sanitaire mondiale :
comment agir au niveau territorial ?
Le regard de Xavier Guilhou

 

Après l'Ile de France, le Grand Est est la région de l'Hexagone la plus touchée par le Covid-19. Face à cette épreuve sanitaire sans précédent à l'échelle mondiale depuis la grippe espagnole de 1918 - pandémie dont les pouvoirs publics sous-estimèrent volontairement l'importance avec les conséquences dramatiques que l'on sait - que doit faire l'Etat, que peuvent faire nos territoires ?
Pour répondre à ce terrible questionnement, Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, est allé à la rencontre de Xavier Guilhou, expert internationalement reconnu en prévention des risques et en pilotage de crise. Ayant accompagné sous toutes les latitudes pour les autorités françaises les plus grandes catastrophes humanitaires des quarante dernières années, Xavier Guilhou nous livre un diagnostic sans concession : sans attendre que l'Etat retrouve le sens du long terme qu'il a malheureusement perdu, c'est aux territoires de prendre l'initiative en formant massivement leurs élus et leurs aménageurs aux situations critiques. Un défi que les Suisses, entre autres, ont relevé depuis longtemps...

Picto pdf   Lire la suite ...

  LE GRAND ENTRETIEN XAVIER GUILHOU

   icone video  Ecouter le Potcast ...

 

 

 

11 H DOU 800x400  

Etre fier d'appartenir à la région Grand Est,

quelle meilleure force d'attraction?:
le regard d'Henri Dou
 

 

Président du think tank CIWORLDWIDE, Henri Dou fut l’un des pionniers de la veille technologique en France, notamment avec la création du CRRM (Centre de Recherches Rétrospectives de Marseille), avant de devenir consultant international. Avec Philippe Clerc et Alain Juillet, il vient de publier aux éditions ISTE, L’intelligence économique du futur, qui consacre une large place aux stratégies territoriales.
Dans l’entretien qu’il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, cet ancien chimiste rompu à l'étude des processus complexes plaide pour l’adoption d’un mode d’expertise pluridisciplinaire et largement décentralisé qui permette aux territoires de développer "ce qui peut être fait ici et ne peut pas être réalisé ailleurs". Bref, de miser sur leurs complémentarités plutôt que de se lancer dans une concurrence génératrice de tensions sociales.

Picto pdf   Lire la suite ...

  HENRI DOU

 

   icone video   Ecouter le Potcast ...

 

 

Publi 2019   Publi 2021

 Publi 2018

 

05 M MAFFESOLI 800x400v2   L'imaginaire de nos territoires,
point d'ancrage dans la mondialisation : 
le regard de Michel Maffesoli
 

 

En cette veille de fêtes, nous avons choisi de nous intéresser non plus seulement à l'économie mais à l'âme de nos territoires. Et nul ne pouvait mieux nous y aider que le professeur Michel Maffesoli, l'un des rares intellectuels français passionné par l'interaction entre les idées et les faits de société. Auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, dont certains traduits dans le monde entier, cet universitaire amoureux des vins et des terroirs est considéré à l'étranger comme l'un des plus éminents sociologues français. Il s’est imposé par l’originalité d’une oeuvre consacrée au rôle croissant de l’imaginaire dans les sociétés contemporaines.
Dans l'entretien qu'il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, Michel Maffesoli insiste sur l'importance de ce phénomène, à l’ère de la globalisation. Si celle-ci, résume-t-il, participe du "principe de réalité", strictement économique, les territoires, eux, font partie du "réel", concept plus vaste qui intègre l’imaginaire et favorise un "enracinement dynamique", garantie d’une mondialisation non subie, car équilibrée par l’émergence de nouvelles valeurs, constitutives d’un espace partagé.

   Picto pdf  Lire la suite ...

 

 

04 C HARBULOT 800x400v2

 

Nos territoires dans la guerre économique :
atouts, faiblesses, contradictions.
Comment engager une nouvelle dynamique ?

   

Lorrain – il est né à Verdun – et fier de ses origines, Christian Harbulot est l'un des pères fondateurs de l'intelligence économique en France. Directeur de l'Ecole de guerre économique (EGE), il s'impose tout à la fois comme un homme d'action et de réflexion. Attaché à la défense de nos territoires, il mesure avec lucidité que ceux-ci ne sont visiblement pas prêts à relever les défis d'une guerre économique qui fait rage à l'échelle mondiale. Pourquoi ? Quels sont nos atouts et nos faiblesses ? Et surtout que faire ?
Dans l'entretien qu'il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, Christian Harbulot plaide en faveur d'une logique volontariste pour susciter au coeur de nos territoires la naissance de points cognitifs permettant, en s'appuyant sur une connaissance fine de la géographie économique, de favoriser les process d'ancrage territorial. C'est en ouvrant les yeux sur les réalités et en diffusant de la connaissance pour susciter l'envie de réfléchir et d'agir que l'on créera de la confiance, à même de générer de nouvelles dynamiques territoriales. Ce n'est pas là un combat contre Paris. C'est là un combat pour tout simplement exister, aujourd'hui et demain.

   Picto pdf  Lire la suite ...

 

 

03 G LONGUET 800x400v2   Défis économiques à venir : et si le Grand Est
jouait la carte de l'intelligence territoriale ?
Le regard de Gérard Longuet
   

Destruction des barrières douanières, tertiarisation de l'économie, fin de l'entrepreneuriat traditionnel, appauvrissement démographique, incapacité de Paris à saisir les logiques régionales…. Autant de mutations de fond qui affectent le devenir des collectivités locales depuis le milieu des années 1990, mutations dont Gérard Longuet décrypte minutieusement les effets pour nos territoires. Enraciné politiquement depuis longtemps en Lorraine, y ayant exercé les plus hautes fonctions, Gérard Longuet a aussi été à l'échelon national ministre de l'Industrie et de la Défense.
Dans l'entretien qu'il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, Gérard Longuet ouvre des pistes pour recréer des synergies. Nos territoires ont des atouts solides, qu'une politique d'intelligence territoriale sérieuse serait à même d'optimiser. Ainsi, pour le Grand Est, jouer la carte du nucléaire, anticiper les défis industriels de demain, permettraient de générer des dynamiques nouvelles. Une stratégie réaliste, explique-t-il, car "le Grand Est bénéficie d'un socle humain solide et compétent, condition indispensable pour irriguer et optimiser un territoire".

   Picto pdf  Lire la suite ...

 

  

02 A JUILLET 800x400v2    L'intelligence territoriale, réponse locale à
la guerre économique mondiale ?
Le regard d'Alain Juillet
 

 

Fin connaisseur des arcanes de la guerre économique, haut fonctionnaire, dirigeant d'entreprise... Alain Juillet présente un parcours hors norme. Premier Haut responsable à l'intelligence économique auprès du Premier ministre, ancien directeur du Renseignement à la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), Alain Juillet bénéficie d'une double culture public/privé, précieuse en ces temps où nos territoires doivent affronter les défis d'une globalisation impitoyable. Au cours de son entretien avec Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, Alain Juillet plaide pour un retour au réalisme. L'intelligence territoriale – qui est la mise en pratique sur le terrain des grands principes de l'intelligence économique – permet d'optimiser nos ressources et de donner des atouts majeurs à nos territoires dans leur développement économique. Etablir des cartographies, échanger des informations, former des réseaux, déceler des opportunités… autant de manières dynamiques de penser et d'agir que propose l'intelligence territoriale pour générer des synergies au niveau local.

   Picto pdf  Lire la suite ...

 

 

01 G F DUMONT 800x400v2   Populations, aménagement des territoires
et intelligence territoriale
Le regard de Jean-François Dumont
  Professeur à l'université de Paris-Sorbonne, le recteur GérardFrançois Dumont s'impose comme un spécialiste incontesté des questions démographiques, dont les analyses sont reconnues tant en France que dans les instances internationales. La première richesse d'un territoire étant sa population, comment celle-ci peutelle affronter avec succès les défis d'une économie désormais globalisée ? Pour lui, il n'y a de fatalité pour aucun territoire. Et c'est en utilisant les ressources qu'offre l'intelligence territoriale que la gestion de l'aménagement de nos territoires peut être optimisée et favoriser in fine le développement économique. Dans l'entretien qu'il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, Gérard-François Dumont met clairement en relief les atouts du Grand Est. "Outre son potentiel géographique et sa localisation exceptionnelle en France puisqu'au plus près du cœur économique de l'Europe, la région Grand Est doit donc apparaître comme un portail agrégeant des 'marques' de territoires à la renommée mondiale." Une piste d'action utile à creuser, qui nous rappelle qu'on peut tout à la fois penser global et agir local...
   Picto pdf  Lire la suite ...

  

 

    Publi 2019

 Publi 2020

 

 

18 A KNAUF 800x600  

Former, c'est bien... Renetir les compétences
sur nos territoires, c'est mieux !

le regard de Audrey KNAUF

 

Docteur en Sciences de l'information et de la communication, Audrey Knauf est maître de conférence à l'université de Lorraine (Nancy) et co-dirige avec Olivier Coussi la Revue internationale d'intelligence économique (R2IE), référence scientifique en la matière. Ses recherches portent, entre autres, sur la gouvernance informationnelle et la circulation des connaissances co-produites au sein des territoires.


Dans l’entretien qu’elle a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, elle souligne combien la formation des hommes - étudiants, chercheurs, chefs d'entreprise - n'est pleinement réussie que si, grâce à une attractivité suffisante, les territoires parviennent à les fixer durablement. Elle insiste aussi sur la nécessité de rationaliser et de simplifier les instruments mis à la disposition des entreprises pour s'initier à l'intelligence économique, et sur l'intérêt de rapprocher sans cesse l'université de l'écosystème productif.

Picto pdf   Lire la suite ...

     
     
 

 

17 N MOINET 800x600  

Les territoires sont l'échelon le plus efficace
en matière d'Intélligence économique :

le regard de Nicolas Moinet

 

Professeur des universités, Nicolas Moinet enseigne à l’IAE (Institut d'administration des entreprises) de Poitiers qui, depuis 1996, accueille la première formation universitaire d’intelligence économique créée en France : le Master IE.

Docteur habilité à diriger des recherches en sciences de l’information et de la communication, il vient de publier
Soft Powers (VA Editions), deuxième volet des Sentiers de la guerre économique, suite d'un premier opus paru en 2018 chez le même éditeur, L'école des nouveaux espions.

Dans l’entretien qu’il a accordé à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est, il insiste sur l’échelon essentiel que constituent les territoires en matière d’analyse stratégique et de maintien de l’emploi. D’autant, dit-il, que l’Etat remplit de moins en moins bien son rôle, là où on l’attend en priorité…


Picto pdf   Lire la suite ...

       
     
 

 

16 N RAVAILHE 800x600  

Pour sécuriser leurs emplois, les territoires
doivent se projeter sur le marché européen :
le regard de Nicolas Ravailhe

 

Chaque année, la France verse à l'Union européenne plus de fonds qu'elle n'en perçoit. Tout en négligeant d'utiliser bien des budgets que celle-ci met à la disposition de ses territoires !

Pour y voir clair dans ce paradoxe, Interest a choisi d'interroger l'un des meilleurs spécialistes de la question, Nicolas Ravailhe, en charge des Affaires européennes au sein du cabinet Euraegis à Bruxelles, mais aussi professeur à l'Ecole de Guerre Economique (EGE) de Paris et à l'Institut National des Etudes Territoriales (INET) de Strasbourg.

Familier du fonctionnement des institutions communautaires, ce praticien de l'influence n'y va pas par quatre chemins en confiant à Thierry Hory, président de SEBL Grand Est : "Si nos territoires veulent profiter pleinement des aides européennes, ils doivent tout miser sur l'innovation, quitte à aller chercher les aides là où elles se trouvent. Y compris en dehors de nos frontières !"

Picto pdf   Lire la suite ...

        
     



 

 

 

Publi 2019